Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
La bête de la forêt de Douvres (légende sarthoise)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les amis de papy Index du Forum -> Contes, poésies, citations -> Légendes, contes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Moïsette Fondatrice
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2017
Messages: 14 946
Localisation: Sarthe
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Dim 2 Sep - 08:38 (2018)    Sujet du message: La bête de la forêt de Douvres (légende sarthoise) Répondre en citant






« Au mois de mai 1753, le seigneur messire Joseph de Mailly, prie à la chapelle de la Faigne car un animal inconnu et terrible avait été rencontré sur différents points de la forêt de Douvres, dans les sables de la Faigne et dans les landes du Bourrai.
Il avait jeté partout la terreur et l’épouvante. A Saint-Ouen, Mansigné et ailleurs, il avait dévoré des enfants : le registre des sépultures de la paroisse de Saint-Martin-d’Yvré fait mention d’une fi lle de cinq ans qu’il avait terrassé dans les bois et qui mourut de sa blessure.
C’était, disait-on dans le peuple, un loup-garou qui prenait à volonté différentes formes d’hommes ou de bêtes, et la superstition était telle que l’on assurait même avoir reconnu une femme excommuniée précédemment à Luché : aussi la bête attaquait-elle de préférence les enfants de ce sexe. De tout côté on prit des armes pour chasser cet ennemi d’une nouvelle espèce. Le marquis de Mailly, malgré son grand âge, ne voulut pas rester inactif.
Il revêtit la cotte d’armes héréditaire avec l’écusson aux trois maillets, ceignit l’épée de son aïeul, s’arma de pied en cap, et l’on eut dit un chevalier des temps anciens. Monté sur sa mule blanche, il parcourut ainsi ses vastes domaines, accompagné du sieur de Fautreou, son vassal, qui lui servait d’écuyer.
Mais ses recherches furent vaines ; il ne rencontra nulle part l’ennemi qu’il cherchait. Cependant, à quelques jours de là, une foule de peuple se pressait dans l’étroite chapelle : on y célébrait une messe d’actions de grâces.
A l’offrande, le marquis de Mailly déposa sur l’autel un riche présent, et au Memento des morts, il fut fait mémoire d’un garde du prieuré de Châteaul’Hermitage. Ce garde ayant reçu des mains du révérend prieur, des balles bénites, avait couru aussi à la recherche du féroce animal. Il l’avait surpris sur la butte de Montagenet.
Mais la bête se sentant blessée, poussa en tombant des cris si inouïs et si épouvantables que son meurtrier en mourut de frayeur.


Voici ce que les Mémoires du temps disent de cet animal extraordinaire : « Sa figure avait beaucoup de rapport avec celle du loup ; il y avait cependant des différences marquées. Sa tête était grosse et son museau pointu. Il avait quatre défenses et quelques grosses dents qui formaient un double rang dans sa mâchoire ; de grands yeux, des oreilles courtes, le col presque aussi gros que le reste du corps, des pattes rouges et moins larges que celles d’un loup ordinaire ; des jambes courtes et grosses ; la queue d’un pied de long et garnie de poils.


 Sa peau n’était point tachetée mais à peu près de la couleur de celle des loups et elle était si épaisse qu’un paysan lui donna, avec une fourche de fer, un grand coup sans la percer. Lorsqu’on l’eut ouvert on trouva dans son estomac le cœur d’un bœuf ou d’un veau qu’il avait avalé tout entier. On assure que ses intestins et les côtes ne ressemblaient point aux mêmes parties des autres loups. Sa mesure depuis l’extrémité de la queue jusqu’au bout du museau, était de cinq pieds et demi (1,80 m). Selon la plus commune opinion, c’était une hyène ou un loup-cervier. Un animal semblable fut pris en 1758 dans les environs de Lyon ».






À mon âge, il faut se moquer de tout, et ne vivre que pour soi. Voltaire


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 2 Sep - 08:38 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Papoose
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2017
Messages: 16 231
Localisation: Pays de Gex
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 2 Sep - 19:28 (2018)    Sujet du message: La bête de la forêt de Douvres (légende sarthoise) Répondre en citant

un cousin de la bête de Gévaudan quoique celle ci avait certainement que 2 pattes .


tu vas seule dans la forêt 😜




L'écriture est la peinture de la voix.
Voltaire


Revenir en haut
Moïsette Fondatrice
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2017
Messages: 14 946
Localisation: Sarthe
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Lun 3 Sep - 04:51 (2018)    Sujet du message: La bête de la forêt de Douvres (légende sarthoise) Répondre en citant






Papoose a écrit:
tu vas seule dans la forêt 😜


Quand j'étais petite j'y allais seule et jamais vu la bête



À mon âge, il faut se moquer de tout, et ne vivre que pour soi. Voltaire


Revenir en haut
Papoose
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2017
Messages: 16 231
Localisation: Pays de Gex
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 猪 Cochon

MessagePosté le: Lun 3 Sep - 07:49 (2018)    Sujet du message: La bête de la forêt de Douvres (légende sarthoise) Répondre en citant

Moïsette Fondatrice a écrit:
Quand j'étais petite j'y allais seule et jamais vu la bête


déçue ? 😂😂




L'écriture est la peinture de la voix.
Voltaire


Revenir en haut
Moïsette Fondatrice
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2017
Messages: 14 946
Localisation: Sarthe
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Lun 3 Sep - 08:03 (2018)    Sujet du message: La bête de la forêt de Douvres (légende sarthoise) Répondre en citant




Papoose a écrit:
déçue ? 😂😂


Un peu




Mais, j'étais perdue dans cette forêt près de la ferme de mes grands parents paternels, je suis arrivée sur une grande route, ce sont des manouches qui m'ont ramenée à la ferme


J'avais envie de rentrer, mes parents disent à mon cousin plus âgé de m'accompagner mais il me laisse en m'indiquant un chemin mais, sur ce chemin, il y en avait d'autres comme dans toutes les forêts et j'ai pris une mauvaise direction


Mes parents qui ramassaient des châtaignes lui ont demandé si j'étais bien à la ferme, il a dit oui et à cette époque pas de portable, j'avais 3 ans mais, je ne m'en souviens pas


L'histoire m'a été raconté et, il paraît que ma grand-mère maternelle a passé un sacré savon à mes parents quand nous sommes revenus à Sablé


Heureusement ces gens du voyage connaissaient bien mes grands parents et m'avaient vue chez eux



À mon âge, il faut se moquer de tout, et ne vivre que pour soi. Voltaire


Revenir en haut
Papoose
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2017
Messages: 16 231
Localisation: Pays de Gex
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 猪 Cochon

MessagePosté le: Lun 3 Sep - 09:53 (2018)    Sujet du message: La bête de la forêt de Douvres (légende sarthoise) Répondre en citant

une chance tu aurais pu finir dans une roulotte , remarque tu aurais visité le pays .


en forêt Camille me surveillait ou ma soeur , ils savaient qu'ils ne devaient pas me perdre

de vue. nous allions à des endroits interdits par les parents .




L'écriture est la peinture de la voix.
Voltaire


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:22 (2018)    Sujet du message: La bête de la forêt de Douvres (légende sarthoise)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les amis de papy Index du Forum -> Contes, poésies, citations -> Légendes, contes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky